Emission sur les tromperies à la Mecque

NOUS AUSSI AIDONS CETTE ASSOCIATION QUI FAIT UN TRAVAIL FORMIDABLE!

ADHEREZ POUR SEULEMENT 5€/an 

 

Depuis sa création en avril 2014, notre association ACEF lutte contre les prix exorbitants du pèlerinage à la Mecque en France sous toutes ses formes et de favoriser le vivre ensemble et sortir les personnes de l’isolement pas le biais de sorties culturelles.

Pour le plus Grand Nombre nous avons menée une étude sur pratiquement deux ans.

Voilà le résultat:
L’Internet,qui s’est ajouté aux canaux de distribution traditionnels, est devenu un outil de plus en plus important pour l’offre de services et de voyages. Ces derniers sont combinés non seulement sous forme de forfaits traditionnels organisés à l’avance mais aussi,souvent, de manière personnalisée.

Le développement de la vente en ligne d’internet et de la libéralisation du secteur aérien ont modifié la façon dont les consommateurs organisent leurs vacances, leurs voyages.

Certaines données montrent que les personnes effectuant des achats en ligne dans l’Union européenne disposent d’un choix de produits jusqu’ à seize fois plus important, mais 60 % des consommateurs n’utilisent pas encore ce canal de distribution.

Du fait de cette réticence, ils ne profitent pas pleinement de la diversité de choix et de prix qu’offre le marché unique. Des mesures visant à renforcer la confiance des consommateurs dans le commerce trans-frontière en ligne peuvent considérablement dynamiser la croissance économique en Europe.

Le marché des voyages a considérablement évolué depuis l’adoption de la directive 90/314/CEE.
Par un communiqué du 9 juillet 2013, la Commission européenne a annoncé la révision en cours de la Directive européenne de 1990 (Directive90/314/CEE du Conseil, du 13 juin 1990), concernant les voyages,vacances et circuits à forfait transposée par la France par la loi du 13 juillet 1992 aujourd’hui codifiée sous les articles L 211-1et suivants du Code du tourisme.

L’objectif de la Commission est, sans surprise, de renforcer les droits des consommateurs et d’adapter le texte au recours croissant des acheteurs sur Internet. La directive modifiée devrait donc expressément viser les forfaits personnalisés en ligne ou packages dynamiques qui combinent plusieurs prestations choisies parle client au moment de la conclusion du contrat.

La directive 2005/29/CE, prévoit un niveau élevé de protection des consommateurs dans tous les secteurs. Elle sert de filet de sécurité.

Elle garantit que les consommateurs ne soient pas trompés ou exposés à un marketing agressif, et que toute allégation commerciale formulée soit claire, exacte et justifiée de sorte que les consommateurs puissent faire des choix éclairés et pertinents.

Pour adhérer à notre combat, signez la pétition en ligne contre les prix exorbitants exercés par des agences Hajj peu scrupuleuses :

https://www.change.org/p/ll-stop-aux-…

Position des 4 principales écoles sunnites au sujet des espèces animales autorisées à la consommation


 

 

Position des 4 principales écoles sunnites au sujet des espèces animales autorisées à la consommation.

La consommation halal et plus particulièrement la consommation des viandes halal ont une certaine importance dans la vie du musulman.

Ainsi, chaque musulman se doit de connaître les espèces qui sont considérées comme licites à la consommation et celles qui sont haram.

Or, il existe de nombreuses divergences à ce sujet et il est parfois difficile de s’y retrouver.

Les escargots, les grenouilles, les crustacés,… sont autant d’espèces au sujet desquels une question revient régulièrement : est-ce vraiment halal ?

Le Coran donne l’essentiel des grands interdits alimentaires à travers trois versets, dont le suivant :

« Dis : “Dans ce qui m’a été révélé, je ne trouve d’interdit, à aucun mangeur d’en manger, que ce soit la bête (trouvée) morte, ou le sang qu’on a fait couler, ou la chair de porc – car c’est une souillure – ou ce qui, par perversité, a été sacrifié à autre que Dieu.” Quiconque est contraint, sans toutefois abuser ou transgresser, ton Seigneur est certes Pardonneur et Miséricordieux. » [Coran 6/145]

Mais la plupart des juristes, à l’exception de certains savants malikites, considèrent que d’autres interdits existent. Ils se basent sur un certains nombres de récits prophétiques authentifiés qui interdisent par exemple la consommation des ânes, des rapaces, des félins, etc.

Voici une série de tableaux de synthèse des avis des quatre grandes écoles juridiques (reconnues comme les écoles de jurisprudence de référence de l’islam sunnite) concernant différentes espèces.

Ce tableau n’est pas exhaustif, mais il regroupe un éventail large d’espèces dont certaines ne sont pas communément consommées en France. Nous y avons tout de même fait référence, car cela pourrait intéresser des personnes amenées à voyager dans des pays concernés par l’alimentation de ces espèces :



MÂCON : manifestation pour la Palestine


C’est une manifestation peu habituelle qui s’est déroulée cet après-midi au départ du Square de la Paix : plusieurs organisations pro-palestiniennes ont appelé à se mettre en mouvement suite aux déclarations de Donald Trump reconnaissant Jérusalem comme capitale d’Israël.
Les slogans étaient sans ambiguïté quant à la cause défendue : « Trump pyromane ; Libérez les prisonniers politiques, libérez la Palestine ; Israël Apartheid ! Liberté pour Gaza ! Etc.

Nourredine Omar, fervent militant de la cause palestinienne, a invité les manifestant à exprimer « une saine colère contre le choix de la guerre fait par le président américain. Nous avons des valeurs à défendre, défendons-les ! » En fin de manifestation, il a fait une lecture public du communiqué que vous pouvez retrouver en cliquant ici.

Hamza Gokbulut, au nom de l’association culturelle turque de Mâcon, a pris également la parole pour dénoncer « une décision inacceptable » du président des Etats Unis. « Ce qu’il a dit est contraire au Droit et statut international de Jérusalem défini par le droit international et par de nombreuses résolutions. C’est un pas contre la paix et la stabilité de la région. C’est une décision qui n’a d’autre but que d’augmenter les hostilités entre les Palestiniens et les Israëliens. Jérusalem est l’héritage commun de l’humanité. Jérusalem libre, c’est son droit. Et c’est pour défendre ce droit haut et fort que nous sommes là aujourd’hui. Jérusalem, ville spirituelle aux valeurs historiques de l’humanité, était un havre de paix. La déclaration de Trump n’a qu’un seul but : l’embrasement de la région. »
Et de conclure par un appel à la nation : « France, pays de liberté, d’égalité et de fraternité entre les peuples, soit grande et courageuse et reconnais la Palestine. »

.

Quel est votre style d’attachement? Shaykh Hamdi Ben Aissa

La présence de Dieu se manifeste parmi les êtres humains à travers de l’amour, et de quel type d’amour parlons-nous ? L’une des plus sacrées qui n’est nulle autre que « l’Amour en Lui », un véritable don de Dieu, donné aux Prophètes, aux Élus, à ses bien-aimés.