.

Cours de langue arabe copie

BEAUTÉ & SOINS

Les rituels de beauté marocains

marocproduits de beautéLes femmes marocaines sont connues dans le monde entier pour leurs rituels beauté et bien-être. Du ghassoul au savon noir, voici notre petit récapitulatif pour être incollable sur la beauté à la marocaine.

→ Le savon noir est ce savon que la grande majorité des familles marocaines ont chez eux pour la simple et bonne raison qu’il est très efficace pour nettoyer la peau en profondeur. A utiliser en savon lavant sous la douche, en masque pour la peau et les cheveux.

→ Le henné, cette incroyable poudre brune ocre ou parfois verte, est traditionnellement utilisée au Maroc pour redonner de la santé et de la souplesse aux cheveux. Mais également pour renforcer les ongles et leur donner au passage une jolie coloration orangée.

→ Le ‘aker fassi, une poudre rouge faite à partir de coquelicots qui colorent et subliment vos lèvres en leur donnant une teinte tout à fait naturelle. Traditionnellement présenté intégré dans un petit pot en terre cuite, il suffit d’humidifier vos doigts et d’en appliquer sur vos lèvres. Vous pouvez également l’utiliser en fard à joues pour un effet bonne mine assuré bi idhniLlah !

→ L’huile d’argan est une huile marocaine par excellence extraite des amandes de l’arganier. Elle est connue dans le monde entier pour ses nombreuses vertus sur la peau, les ongles et les cheveux. Celle-ci hydratera votre peau en profondeur, idéale en masque ou en soin quotidien du visage. L’huile d’argan nourrira vos cheveux en leur donnant brillance et douceur. Puis elle redonnera brillance et force à vos ongles. C’est l’huile polyvalente à avoir chez soi.

→ Le ghassoul, issu de pierres volcaniques, s’utilise pour la beauté du corps et des cheveux. Il adoucit votre peau, la nettoie, purifie les pores et fait briller votre chevelure. Si vous avez le cuir chevelu plutôt sec, le ghassoul n’est pas fait pour vous, en revanche pour les cheveux à tendance grasse, c’est le soin qu’il vous faut.

→ Le mhakkah : une sorte de disque en terre cuite strié qui est traditionnellement utilisé pour enlever les callosités des pieds et les rendre tout doux/

→ Le khôl, ce mélange de poudre de pierre d’antimoine gris et de cendre de plantes telles que le clous de girofle, le gingembre, le poivre…Celui-ci sublime votre regard et a également des vertus sur la santé de vos yeux. A appliquer chaque soir avant le coucher pour un regard pénétrant au réveil

Glaces « maison » : lancez-vous !

glace_a_la_fraise_maisonC’est l’été, il fait chaud, très chaud… L’envie vous prend soudain de manger une glace. Mieux, de la préparer vous-même. Hélas, vous n’avez pas de sorbetière sous la main. Pas un souci pour Loli, qui vous divulgue ses techniques et astuces pour déguster de délicieuses et onctueuses préparations glacées « maison ». Miam !

Faute de sorbetière, deux ou trois conseils sont à suivre impérativement si vous ne voulez pas avoir l’impression de sucer des glaçons sans goût ou trouver des cristaux de glace au milieu de votre crème glacée ! « Ma mère a l’habitude de faire des glaces elle-même depuis des années, et elles sont toujours délicieuses », rassure Jessica.

Choisir de bons ingrédients
« Tout d’abord, démarre Loli, vous aurez besoin d’un mixeur, ainsi que d’un batteur ou d’un fouet. » Très important également, choisissez vos ingrédients avec soin. Plus le fruit, le parfum et la crème seront de bonne qualité, meilleure sera la glace. C’est parti !
« Pour 400 grammes de fruits, détaille Loli, ajoutez le jus d’un citron, puis 250 grammes de sucre en poudre et 250 grammes de crème fraîche ou de mascarpone. Simple, non ? » Le yaourt donne aussi une texture lisse au mélange, ainsi qu’un goût inimitable. Sachez également que pour obtenir le crémeux qui fait le délice d’une glace, vous devez limiter la présence d’eau en utilisant plutôt des matières grasses. Et pour le choix des fruits, notez que la banane est parfaite pour les glaces « maison », car elle contient peu d’eau et que sa texture est idéale.

Pour tous les goûts
« Pour réaliser une glace aux fraises, liste Loli, mélangez une boîte de lait concentré non sucré (170 grammes) avec trois cuillères à soupe de sucre en poudre (ou de miel) et une poignée de fraises. Ajoutez quelques gouttes de concentré de vanille. Mixez une trentaine de secondes. Si vous préférez une glace avec des morceaux de fruits, ajoutez-les après avoir mixé. »
Si vous préférez le chocolat, la vanille ou le café, Loli peut là encore faire quelque chose pour vous. « Mixez une boîte de lait concentré non sucré avec une cuillère du parfum en poudre de votre choix ou une gousse de vanille, un jaune d’oeuf, et deux cuillères à soupe de sucre en poudre. Battez un blanc d’oeuf en neige et mélangez délicatement le tout. » Pourquoi un oeuf ? Il contient moins d’eau que le lait et donne une texture plus crémeuse. Loli termine sa recette : « Versez la préparation dans un bac à glace et laissez prendre au congélateur. » Pour des glaces à déguster entre adultes, vous pouvez ajouter du kirsch, du limoncello ou de l’amaretto : deux à trois cuillères à soupe pour 250 grammes de préparation.

Ne pas oublier de remuer
Une fois la préparation figée, « après deux heures environ », d’après Loli, il faut la sortir afin de l’aérer. « Et surtout la mélanger, voire la fouetter fermement à l’aide d’une fourchette ou d’un fouet afin d’éviter la formation de blocs ou de cristaux de glace », conseille Kait. « En général, précise nikita, il faut remuer chaque heure pendant les quatre à cinq premières heures. » Même si le résultat ne sera pas tout à fait à la hauteur d’une glace préparée à l’aide d’une sorbetière, elle sera quand même homogène et onctueuse. Régalez-vous !

Au coeur des musulmans de San Francisco

Au coeur des musulmans de San Francisco

Californian Muslims

Rediffusion de l’été: le troisième épisode du documentaire événement : Californian Muslims

Aujourd’hui nous allons parler du droit du voisin, un droit qui est d’une importance fondamentale, car l’islam veut que l’être humain vive dans la paix, dans l’entente, dans la cohésion sociale. Pour favoriser ceci, Dieu a instauré des règles et parmi ces règles, Il a donné des droits au voisin.

 Le prophète a dit :

« L’Ange Jibril -Gabriel- n’a cessé de me faire des recommandations au sujet du voisin,
au point que j’ai cru qu’il allait l’imposer comme héritier.»
[ Rapporté par Al-Bukhârî ]