LANCEMENT D’UNE CAGNOTTE SUR LEETCHI.COM POUR SOUTENIR LE PROJET. CLIQUEZ SUR L’IMAGE POUR ACCEDER A CETTE CAGNOTTE.

Tirelire 2.jpg copie

A voir absolument! Le président de l’Observatoire de la Laïcité est revenu sur Itélé sur les tentatives de déstabilisation dont il fait l’objet. Il affirme que François Hollande, président de la République, a souhaité qu’il ne démissionne pas.

La finance islamique s’implante timidement en France, quand au Royaume-Uni, on lui a déjà déroulé le tapis rouge. Un reportage de « L’Angle éco » du 21 janvier.

REPORTAGE CLIQUEZ SUR L’IMAGE
Ethica

Un traitement de la cataracte provenant du Coran.

real cataract 1

 

Un traitement de la cataracte provenant du Quran
Une compagnie pharmaceutique en Suisse à débuter la production d’un
médicament nommé ‘Medecine of Quran'(un médicament
provenant du Coran), qui permet de traiter la cataracte sans intervention chirurgicale. Ainsi il a été publié dans le journal Ar-Raya que :
« ce médicament, qui a été créé par un médecin égyptien, à partir d’extractions de glandes de sueurs humaines, est efficace à 99% et
n’a aucun effet secondaire, est enregistré( admis) en Europe et aux États-Unis. On a rapporté aussi que cette compagnie produit le médicament
sous forme liquide et de gouttes(pour les yeux).

La source d’inspiration de ce médicament est la sourate Youssof(12). Le docteur Adbul B. M. explique qu’il s’est inspiré de cette sourate et dit :
«  Un matin pendant que je lisais la surate Youssof,mon attention a été attiré par le verset 93, dans la 84ème ligne qui dit :
Emportez ma tunique(habit) que voici et appliquez-la sur le visage de mon père : il recouvrera (aussitôt)la vue. Et amenez-moi toute votre famille».
Le prophète Jacob, qui pleurait son fils Joseph (paix sur eux), avec tristesse et chagrin, à perdu la vue. Et plus tard lorsque les gens lui
appliqua la tunique de Joseph sur le visage, Jacob retrouva la vue à nouveau. Alors je me
demandais ce qui pouvais bien y avoir dans la tunique de Joseph ?
Je suis donc venu à la conclusion que ce ne pouvait rien être d’autre que de la sueur. Je me suis concentré sur la sueur et sa composition, ensuite je suis allé faire des recherches en laboratoire.« 
J’ai pratiqué de nombreuse expériences sur les rats et les résultats s’avéraient être positifs. Après cela, j’ai évalué le médicament sur 250
patients, auxquels j’ai administré le traitement deux fois par jour,pendant deux semaines. Finalement j’ai eu un succès de 99%. Et je me suis
dit ‘ceci est un miracle du Quran’.
Le Docteur A . B.M. présenta ses résultats aux institutions européennes et américaines appropriées, pour ce qui concerne le brevet sur les nouveaux produits découverts. Suite aux tests de vérifications, le médecin à conclu
un contrat avec la compagnie suisse. Celle ci pourra produire le médicament à condition qu’il soit mentionné sur son emballage, ‘Médicament
provenant du Quran’.
Selon les paroles du médecin, la compagnie accepta et débuta la production du médicament. (Courtesy-Ar-Raya, Qatar)
Allah Ta’ala dit dans le Quran-e-Kareem que:
«Nous avons fait descendre du Coran, ce qui est une guérison et une miséricorde pour les croyants(…). (Coran 17 :82)

Source : Les miracles du Coran

Israël torture des enfants palestiniens en les emprisonnant dans des cages en extérieur, et en plein hiver.

enfants_de_tenus_encage_s-12c8d

Un nouveau rapport de la honte vient d’être publié par des ONG palestiniennes et israéliennes, confirmant ces faits qui ne cessent de s’amplifier dans le plus grand silence de nos dirigeants.

Après un premier rapport indépendant de novembre 2015 de l’ONG Palestinian Prisoners Club (PPC) dans lequel a été révélé qu’au moins 600 enfants palestiniens ont été arrêtés à Jérusalem dans la première moitié de 2015 et que près de 40% ont été victimes d’abus sexuels, un nouveau rapport de janvier 2016 relayé par le quotidien britannique « The Independent » affirme que le gouvernement israélien torture des enfants en les enfermant dans des cages en extérieur durant l’hiver.

The Independent cite un rapport publié par le Comité public israélien contre la torture (PCATI) qui écrit que « des enfants accusés de délits mineurs sont installés dans des cages, en extérieur et en hiver, ils sont menacés d’actes de violences sexuelles et d’essais militaires sur leur personne sans représentation ».

C’est lors d’une visite du Public Defender’s Office (AOP), des avocats israéliens, que les détails sordides de la détention de ces enfants ont été mis à jour.

Les avocats qui ont rencontré des jeunes détenus palestiniens décrivent l’horreur :

« Durant plusieurs dizaines de nuits, des enfants ont été transférés dans des cages de fer en extérieur, construites en-dehors de la légalité pénitentiaire à la prison de Ramla ».
Le PDO a décrit la scène sur son site Internet.

« Il se trouve que cette procédure (en vertu de laquelle les prisonniers mineurs attendaient à l’intérieur des cages), a duré plusieurs mois, et a été vérifiée par d’autres fonctionnaires. »

Le rapport ajoute qu’il ne s’agit là que d’un exemple d’un large éventail de violations dont sont victimes les enfants palestiniens détenus, dont la majorité sont accusés de jets de pierres.

Selon les chiffres du PCATI, 74 % ces enfants subissent des violences physiques lors de l’arrestation, du transfert ou de l’interrogatoire, le rapport soulignant en outre qu’Israël était le seul gouvernement au monde à poursuivre systématiquement les enfants devant des tribunaux militaires.

Par Alexander Doyle pour WikiStrike

Là encore, on n’a rien vu dans les médias français, ni de la part des grandes institutions chargées de la protection des enfants, comme l’UNICEF ? Un silence qui équivaut à une complicité active.

CAPJPO-EuroPalestine

oumma_logo

Info Anti Tabac : la première association anti-tabac avec une éthique musulmane

oumma_logo
Prevention anti tabac