Arnaques au HAJJ et OMRA

Chaque année, le constat est triste et amer. Des centaines de pèlerins ont été abusés par des agences sans scrupule. Les arnaques sont de tout genre : un gérant d’agence qui se volatilise quelques jours avant le départ, un hôtel à la Mecque complètement insalubre, un vol direct qui se transforme en vol avec escale, un voyage qui dure 20 jours au lieu de 25… Quelle grande déception pour les pèlerins ! Ils s’attendaient à accomplir les rites du Hajj en toute sérénité. Les plaintes sont d’ailleurs très nombreuses :

– 2007 : une agence fermée à Paris, de nombreux pèlerins sont restés sur le carreau arnaqués,
– 2012 : des consommateurs ne sont pas remboursés après une arnaque,
– 2015-2017 : des départs sans contrat de voyage ni garantie, des espèces en quantité sans aucune traçabilité, des rabatteurs sans aucun statut juridique, des prix exorbitants (7000€ en 2018).

Combien parmi nous sont partis au pèlerinage à la Mecque et sont revenus avec le goût amer d’avoir été un peu bernés sur les prestations ? (Sans compter ceux qui, malheureusement chaque année, restent sur le carreau sans départ alors qu’ils ont dépensé des sommes astronomiques).
Pour combattre ces pratiques et mettre un terme à cette flambée des prix, l’association ACEF mène, depuis maintenant 4 ans, un combat sans merci contre des agences sans foi ni loi. Au bout de 4 ans de recherche, d’étude juridique, d’étude du marché du Hajj et des pratiques frauduleuses pratiquées par ces agences ainsi que le recensement des témoignages de personnes arnaquées, l’association ACEF a mis au point un petit film de 9 mn vous permettant de comprendre le système du Hajj en France et tout ce qui l’entoure.
Par ailleurs, Emmanuel Macron a déclaré qu’il annoncerait « dans les prochains mois » ses mesures pour « clarifier les règles de fonctionnement et de financement » des mosquées. « J’ai reçu le prince héritier d’Arabie saoudite, il y a deux jours. Je lui ai parlé et nous allons prendre des décisions aussi conjointement », a-t-il affirmé. Et de conclure : « Je ne veux plus de mosquées qui s’ouvrent avec des financements cachés. Je ne veux plus de gens qui utilisent l’argent du pèlerinage pour faire n’importe quoi » Il réclame le « contrôle par l’État » et de la « transparence ».
Le Ministère du HAJJ (Arabie saoudite) a noté sa coopération étroite avec les autorités officielles Française et la prise de toutes les mesures nécessaires pour poursuivre les personnes impliquées à l’intérieur et à l’extérieur du Royaume soit en leur imposant des pénalités financières, soit en suspendant leur permis pour une saison ou plus ou en annulant leur permis.
Abou Sa‘id Al Khoudri -qu’Allâh l’agrée- rapporte qu’il a entendu le Messager d’Allâh -Paix et Bénédiction Sur Lui- dire : « Que celui d’entre vous qui voit une chose répréhensible la corrige de sa main! S’il ne le peut pas de sa main, qu’il la corrige avec sa langue! S’il ne le peut avec sa langue que ce soit avec son cœur et c’est là le degré le plus faible de la foi. » (Rapporté par l’Imam Mouslim)

Si ce petit film explicatif vous a plu, l’association ACEF compte sur votre soutien pour continuer à mener ce combat collectif qui vise à défendre vos droits, celui de vos parents et vos enfants susceptibles un jour de partir visiter les lieux saints. Votre soutien nous permettra de financer les frais d’avocats et l’information à la communauté.

Pour nous soutenir : www.cotizup.com/acef-film

De la patience et de l’exigence jaillit le succès ! 

Posted in Actualités

Laisser un commentaire