A Vivario (Haute-Corse), aucun des 514 habitants ne s’est déplacé pour glisser un bulletin Front national dans l’urne, dimanche 13 décembre, lors du second tour des élections régionales. C’est dans la région que le FN réalise ses moins scores en France métropolitaine, avec seulement 8,8% des voix pour son candidat, Christophe Canioni, selon une estimation Ipsos-Sopra Steria.

>> Régionales 2015 : découvrez les premiers résultats du second tour

Comme Vivario, dans 81 villages de l’Hexagone, aucun vote frontiste n’a été recensé, selon le décompte de francetv info. C’est moins qu’au premier tour, où elles étaient 110 dans ce cas. A titre de comparaison, le parti est arrivé en tête au second tour dans plus de 9 000 communes.