Ramadan 2015 : la date provoque un changement d’heure au Maroc

La date du Ramadan fait déjà parler dans le monde entier et divise les différentes composantes de l’islam de France. Au Maroc, les autorités ont décidé de changer d’heure à cause de la fête religieuse et de repasser à l’heure d’hiver jusqu’à la fin du Ramadan.

[Mis à jour le 10 juin 2015 à 15h54] L’année dernière déjà, la mesure était en vigueur. Le Ramadan 2015 va de nouveau provoquer un changement d’heure au Maroc, où les autorités ont décidé de repasser à l’heure d’hiver spécifiquement lors du mois du jeûne. Le changement sera effectué quelques jours avant la date du Ramadan marocain, le dimanche 14 juin, ou plus exactement dans la nuit du 13 au 14 juin 2015 (le début du Ramadan aura lieu le 17 ou 18 juin selon les pays et les méthodes utilisées). Les Marocains sont invités à repasser à l’heure d’été le dimanche 19 juillet 2015, à l’issue de l’Aïd el-Fitr. Concrètement, dans la nuit du samedi au dimanche, il faudra avancer sa montre d’une heure pour la reculer un mois plus tard.

Le Maroc connait ainsi depuis deux ans quatre changements d’heure dans l’année. Mais le changement d’heure et le retour à l’heure d’hiver pendant les 30 jours de Ramadan reste exceptionnel. Quand le Ramadan a lieu l’été, comme c’est le cas cette année comme l’année dernière, il s’agit surtout d’éviter que la journée et la chaleur se prolongent et d’accélérer l’arrivée du crépuscule pour permettre aux croyants de se restaurer. Les autorités veulent ainsi rendre le quotidien des musulmans « plus confortable ». Le « ftour », repas du soir inscrit au calendrier du Ramadan, pourra ainsi être pris à 20 heures, heure locale  du soir, et non à 21 heures.

EN VIDEO – Au Maroc, depuis les attentats de Casablanca, l’Etat s’est investi dans plusieurs champs de la vie religieuse.

Dates du Ramadan : la position de la lune déterminante

En France, aucun changement d’heure n’est programmé pour le Ramadan. Mais les dates de début et de fin du jeûne font, comme chaque année, l’objet d’une controverse encore sourde aujourd’hui, mais qui pourrait de nouveau exploser à l’approche de la « nuit du doute ». La mosquée de Paris organise de nouveau cette soirée d’observation du ciel, le 16 juin, pour déterminer si le Ramadan doit commencer le lendemain (si la lune est visible) ou le surlendemain (si elle n’est pas visible). Pour certaines composantes de l’islam de France, une méthode scientifique serait plus appropriée. Ainsi, certaines mosquées ont d’ores et déjà décidé de fixer la date du ramadan le 18 juin pour aider les croyants à se préparer.

Posted in Actualités

Laisser un commentaire