Ramadan : comment manger sainement au Suhour et à l’Iftar ?

repas-marocain-traditionnel-pour-iftar-dans-ramadan-31921036

Cet article a pour principal objectif de vous aider à comprendre les soucis sanitaires liés au jeûne, afin de faire les choix les plus éclairés pour minimiser ses complications et maximiser ses avantages.
Jeûner est-il bon pour la santé ?
L’organisme entre dans un état de jeûne huit heures après le dernier repas,  Dans un état normal, le glucose de l’organisme, qui est stocké dans le foie et les muscles, est la principale source d’énergie du corps.

Pendant le jeûne, ce stock de glucose est utilisé en premier pour fournir de l’énergie. Plus tard dans le jeûne, une fois que les réserves de glucose sont épuisées, la graisse devient la prochaine source d’énergie de réserve pour l’organisme.
C’est seulement avec le jeûne prolongé de plusieurs jours à plusieurs semaines que le corps finit par se tourner vers les réserves de protéine pour obtenir de l’énergie
Comme le Ramadan fait jeûner seulement de l’aube au crépuscule, il y a largement des opportunités de reconstituer les réserves d’énergie lors des repas pris après le coucher et avant le lever du soleil.
Aliments privilégiés pendant le Ramadan
Pendant ce mois sacré, les musulmans doivent faire des efforts supplémentaires en incluant des aliments de tous les 5 groupes alimentaires afin d’assurer la variété nutritionnelle et une alimentation équilibrée.

Ces aliments incluent :
Pains, céréales et autres produits céréaliers. Fruits et légumes de saison. Viandes, poissons et volaille, choisissez des viandes maigres  (sans peau ni graisse visible) pour la cuisson. Lait, fromage et yaourt. Graisses et sucres (ils contiennent très peu de nutriments et sont riches en calories, donc leur consommation devrait être limitée).
Les aliments sains mentionnés dans le Coran sont des fruits et légumes, comme les olives, les oignons, les concombres, les figues, les dattes, les raisins, les lentilles.

Les glucides complexes sont des aliments qui aideront à libérer de l’énergie lentement pendant de longues heures de jeûne, et se trouvent dans des céréales et graines comme l’orge, le blé, l’avoine, le millet, la semoule, les légumineuses, la farine complète et le riz basmati.

Posted in Actualités

Laisser un commentaire